Delfingen Industry

180,00 

Continue Shopping
Catégorie :
Cliquez sur l'image à gauche pour l'agrandir

Description

Les affaires sont plutôt très bonnes dans l'automobile en ce moment, tout particulièrement en Europe, avec une progression des immatriculations de +9,4% au premier semestre 2016. Toutefois, ceci ne se retrouve pas toujours dans les cours de Bourse, puisque les titres des constructeurs européens se tiennent plutôt mal depuis le début de l'année, notamment ceux de Renault (-17% ytd), PSA (-12,6%), et Volkswagen (-7%). Les équipementiers s'en sortent un peu mieux toutefois, surtout les mid-caps, qui surperforment nettement : MGI Coutier (+27% ytd), PVL Plastivaloire (+53%), et… Delfingen (+20%).

Delfingen a réalisé un bon 1er semestre 2016, et l'année toute entière devrait être de la même eau, tout comme 2017. Des perspectives qui semblent valorisées sans excès, avec des PER et des multiples CB/CA et VE/CA nettement inférieurs à ceux des deux sociétés les plus comparables, à savoir MGI Coutier et PVL-Plastivaloire. Un écart qui ne paraît pas totalement justifié par une taille d'affaire un peu plus grande, et par des positions de fournisseurs un peu plus Tier One pour les deux autres.

Alors que, ce qui peut paraître étonnant finalement, Delfingen PME jurassienne est apparemment construit par son management familial et propriétaire pour devenir  un acteur global, et le prouve d'ores et déjà amplement.